Bitcoin, Ethereum, Altcoins, retrouvez toute l'actualité des crypto-monnaies !

Singapore Airlines prévoit l’utilisation de la blockchain pour leur programme de fidélité

165 0
Cet article provient d'une source externe.
Partager cet article…
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Singapore Airlines prévoit d’utiliser la technologie blockchain pour offrir à ses voyageurs fréquents une nouvelle façon de dépenser leurs miles accumulés.

La société a déclaré qu’une application wallet pour son programme de fidélité KrisFlyer serait lancée dans environ six mois et qu’elle serait d’abord utilisée par des partenaires commerciaux sur le marché de Singapour.

« Je pense que nous sommes la première compagnie aérienne à le faire », a déclaré le directeur général Goh Choon Phong au Singapore Airshow Aviation Leadership Summit, un rassemblement de dirigeants de l’aviation du plus grand salon aéronautique d’Asie.

Singapore Airlines a annoncé le mois dernier qu’elle investirait des « centaines de millions » de dollars dans la technologie numérique pendant plusieurs années dans le cadre d’une transformation plus large destinée à rester compétitive face aux concurrents mondiaux.

La blockchain fonctionne comme un système de tenue de registres en ligne géré par un groupe aléatoire de pairs plutôt que par une agence ou une autorité centrale. La blockchain est prometteuse pour changer la façon dont les transactions sont traitées dans de nombreuses industries.

La technologie de Singapore Airlines a sa propre blockchain privée impliquant uniquement  des partenaires, a-t-il déclaré dans un communiqué.

Le groupe aérien allemand Lufthansa et Air New Zealand se sont associés l’an dernier à la start-up suisse Winding Tree pour créer des applications de voyage blockchain, les entreprises cherchant de nouveaux moyens de distribuer des tickets et des services aux clients.

Le groupe de voyage européen TUI a également développé son propre système d’inventaire basé sur la blockchain pour les réservations d’hôtels.

Traduit librement depuis Reuters

Partager cet article…
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :