Bitcoin, Ethereum, Altcoins, retrouvez toute l'actualité des crypto-monnaies !

La Corée du Sud envisage un nouveau système d’obtention de licences pour les entreprises d’échanges de crypto-monnaies

288 0
Cet article provient d'une source externe.

Le gouvernement sud-coréen ne s’est pas encore prononcé concernant sa position concernant le marché des crypto-monnaies. Actuellement, la Corée du Sud est en train de réfléchir à un système d’obtention de licences pour aider à réguler les échanges de devises numériques dans le pays. Les autorités peuvent introduire un système basé sur le modèle Bitlicense, développé à New-York, a rapporté Business Korea. Cependant, une décision finale ne sera prise qu’après le mois de juin.

Le système autorise uniquement les entreprises d’échanges qui ont demandé une licence, appelée Bitlicense, auprès du Département des services financiers de New-York, à opérer sur le marché. Il impose également des règles de reporting détaillées et un minimum de capital est requis. Ceci limite le nombre de sociétés, révèle Business Korea.

Une solution permettant de réglementer le marché des crypto-monnaies

L’adoption d’un tel système aiderait à commercialiser des devises numériques dans un cadre institutionnel plus familier et permettrait au gouvernement de superviser un marché extrêmement volatil.

Vous pouvez voir ci-après une vidéo en anglais relatant ces faits :

La nouvelle approche de la Corée du Sud est un revirement spectaculaire après sa répression contre les entreprises d’échanges de crypto-monnaies cette année. Le gouvernement a en effet réagi en mettant en place des dispositifs plus restrictifs en décembre pour limiter les transactions anonymes et permettre aux autorités de réglementation d’avoir plus de marge de manœuvre pour bloquer les échanges de devises virtuelles.

La position de la Corée du Sud, la raison de la baisse du prix du Bitcoin

Le prix du Bitcoin, la plus grande crypto-monnaie au monde, a chuté de 12 % le mois dernier, en partie en raison des craintes que la Corée du Sud interdise le commerce de devises numériques. Mais la baisse récente de la valeur du Bitcoin, depuis un niveau record l’année dernière, a convaincu le gouvernement sud-coréen que des marchés réglementés pourraient être viables.

L’interdiction des crypto-monnaies empêcherait les Sud-coréens d’investir dans cette technologie révolutionnaire. Le vice-premier ministre Kim Do-Yeon a récemment déclaré qu’il n’y a pas besoin d’interdire les devises numériques.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :