Bitcoin, Ethereum, Altcoins, retrouvez toute l'actualité des crypto-monnaies !

Crypto-monnaies : glossaire des termes courants

488 0
Cet article provient d'une source externe.

Vous venez de commencer à investir dans les crypto-monnaies, ou vous envisagez de le faire, mais vous êtes un peu perdu par les termes et les acronymes bizarres utilisés par les habitués ? Ce petit glossaire des termes courants des crypto-monnaies devrait vous y aider à vous y retrouver.

FUD, HODL, ATH… kézaco ?

Outre des expressions utilisées fréquemment dans la finance, le secteur des crypto-monnaie dispose également de sa propre terminologie. Si vous ne voulez pas révéler que vous êtes un bleu en posant la question, voici la signification des expressions que l’on retrouve régulièrement dans les messages et discussions des crypto-investisseurs :

BitBay - Exchange Digital Currencies

Hodl : probablement l’un des plus courants. De l’anglais « to hold » (garder), soit ne pas vendre, jouer sur le long terme. Suite à une faute de frappe d’un utilisateur sur un forum, le terme hodl est devenu un meme. Celui qui ne vend pas ses cryptos est appelé un « hodler ».

FUD : acronyme de Fear, Uncertainty and Doubt (peur, incertitude et doute). Dans le complexe des crypto, ceux qui répandent du FUD à l’encontre d’une crypto-monnaie souhaitent voir son prix baisser. Ces personnes sont appelées des FUDsters. Il suffit parfois d’émettre une simple critique raisonnable pour être affublé de ce qualificatif.

ATH : acronyme de « all time high », soit plus haut historique. Quelle que soit la classe d’actif, il n’y a rien de pire que d’acheter à l’ATH.

FOMO : acronyme de « fear of missing out », la peur de passer à côté. Il s’agit d’un sentiment qui pousse à l’achat lorsqu’on assiste à la hausse impressionnante d’une crypto et qu’on a peur de passer à côté de l’aubaine (ce qui pousse souvent à acheter à l’ATH…).

Pump and dump : un pump and dump (gonflage et liquidation) se caractérise par la hausse spectaculaire du prix d’une crypto-monnaie suivie par une baisse tout aussi dramatique. Il s’agit d’un phénomène soit naturel alimenté par la FOMO et la prise de bénéfice, soit artificiel car initié par des groupes organisés qui provoquent une hausse du prix en passant à l’achat pour pouvoir ensuite vendre leurs pièces en empochant une belle plus-value. Les pump and dump artificiels visent les alts dont la liquidité est limitée.

Liquide : un marché est liquide lorsqu’il est aisé de trouver un acheteur ou un vendeur, lorsque les volumes d’échanges sont élevés.

Volumes : en référence aux volumes d’échanges, donc à la quantités de cryptos qui changent de main sur un marché.

Market Cap : il s’agit de la valeur de marché, soit le nombre de pièces ou tokens en circulation multiplié par le prix.

Arbitrage : tirer profit d’une différence de prix. Un arbitrage peut se faire simplement sur base du prix d’un actif qui présente de grosses différences entre 2 plates-formes d’échange (notamment une plate-forme européenne et asiatique), ou de différences beaucoup moins importantes entre différentes paires (par ex. XRP-ETH et XRP-BTC).

Whale : une baleine est un investisseur qui possède une quantité énorme d’une crypto-devise, et qui dispose donc de la puissance de feu nécessaire pour influencer fortement son prix.

ROI : retour sur investissement.

TA BTCExemple d’analyse technique (TA) – Source TradingView (user MagicPoopCannon)

Shorter : vendre à découvert une crypto. Il s’agit d’une option qui permet de parier sur la baisse du prix d’un actif. Assez dangereuse sur les cryptos, cette technique a néanmoins rapporté des fortunes à ceux qui l’ont utilisée en janvier 2018.

ICO : Initial Coin Offering, émission d’une nouvelle crypto-monnaie, l’équivalent d’une IPO sur ce marché.

Alts : crypto-monnaies alternatives. Pour les puristes, il s’agit de tout ce qui n’est pas Bitcoin, mais en général Ethereum n’est plus considéré comme une alt.

TA : acronyme de technical analysis, analyse technique. Il s’agit de ces graphiques agrémentés de tas de lignes et de flèches qui tentent de prédire l’évolution du prix d’une crypto.

Bots : programmes spécialement conçus pour trader automatiquement les crypto-monnaies sur les plates-formes comme Binance sur base de règles définies par le code, par exemple en prenant compte des indicateurs techniques, le prix de BTC pour les alts, etc.

Fiat : devises émise par un gouvernement, donc euros ou dollars.

Mooning : une crypto en phase de « mooning » est en train d’aller vers la Lune, ce qui signifie donc qu’elle est en train de connaître une croissance insolente.

Bearish : quelqu’un qui est bearish anticipe une baisse du prix. Une nouvelle peut aussi être bearish, donc négative.

Bullish : quelqu’un qui est bullish anticipe une hausse du prix. Une nouvelle peut également être bullish, donc positive.

Trading sur marge : utilisation d’un effet de levier pour multiplier ses profits… ou ses pertes. Avec le trading sur marge vous empruntez la somme correspondante à l’effet de levier souhaité, votre argent ne sert qu’à couvrir l’éventuelle perte sur votre position. Lorsque vous avez un appel de marge, cela signifie que la somme dont vous disposez pour couvrir votre position a atteint le montant de la perte. Votre position est automatiquement fermée et vous perdez tout.

ROI : retour sur investissement.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :